Blason de Saasenheimseptembre 2015Blason de la région Alsace


Accueil
Remonter

 

 

La fête

Les fêtes qui ont émaillé l’été ont été une réussite due à l’engagement des bénévoles des associations dans leur préparation et surtout à l’engouement des habitants et à leur participation sans réserve à ce moment joyeux où on se libère des conventions et des nécessités de la production et du travail.

Remarquons tout d’abord que toute fête semble superflue et que rationnellement il serait possible de s’en passer, à fortiori en temps de crise, où elle apparaît comme un gaspillage gratuit au sens économique. Pourtant, la fête est nécessaire, comme le don, car elle est communion entre les participants et permet l’émergence d’un idéal qui structure le groupe. A cette occasion, la communauté villageoise se renvoie une image d’elle-même qui, bien qu’elle ne dure que l’espace d’un instant, se charge de la fierté de réussir quelque chose ensemble et de la joie de s’ouvrir à l’autre sans contrepartie.

La fête rappelle à tous des fins communes qui remplacent les petits calculs qui séparent les individus dans la vie de tous les jours. Chacun se donne entièrement et se procure ainsi les moyens d’accéder à une plage commune qui permet la rencontre, l’échange, voire la connivence. Cela ne dure pas car le quotidien reprend immanquablement le dessus mais cela est nécessaire, justement pour que le quotidien soit supportable. D’aucuns feront remarquer que la fête libère une telle énergie, qu’elle se dégrade parfois dans des excès et des débordements qui transgressent les contraintes sociales, comme si celles-ci n’étaient plus nécessaires. Ce risque est largement compensé par le témoignage de vitalité que la communauté véhicule à cette occasion. De plus, l’oubli momentané des contraintes renforce leur nécessité. C’est comme au carnaval où la dérision envers les personnalités publiques est à la mesure de leur notoriété et de leur action en faveur de la collectivité. C’est l’occasion de relâcher un peu la pression qui est nécessaire pour qu’une communauté conserve un équilibre harmonieux entre règles nécessaires à la vie en commun et respect d’un espace de liberté propre à chaque individu.

Dans ces moments rares et intenses, la somme des individus réunis est infiniment plus importante que l'addition des énergies de chaque individu dans la vie quotidienne. La fête permet au village de prendre conscience de ce qu’il est capable de réaliser, dès lors que tout le monde est tendu vers un même but et décide de s’y diriger ensemble. Le regard tourné vers l’objectif, il devient naturel de se mettre en mouvement aux côtés des autres qui deviennent complémentaires plutôt que concurrents. Les barrières tombent entre les hommes, remplacées par une fraternité qui renvoie à l’essence même de l’homme.

La fête doit cependant s’ancrer dans une croyance partagée, au risque  de n’être qu’une coquille vide comme le marketing a tendance à nous en vendre un peu trop facilement de nos jours. Si on fait la fête, c’est qu’on a quelque chose à partager ! et c’est bien pour cela que tout peut être prétexte à fête, pour peu qu’elle exprime le besoin commun et se réalise à plusieurs… plus il y a de participants et plus la qualité des expériences à vivre sera riche.

C’est cette richesse, faite de découverte de l’autre qu’il faut cultiver, à travers la qualité de l’organisation et la convivialité du déroulement. Dans ce domaine, il me faut remercier le comité des fêtes qui a parfaitement compris l’importance de son engagement pour la vie en commun à Saasenheim.

Votre maire

Norbert Lombard

 

 


Accueil | Mairie | Jumelage | Plan du village | Associations | Vie du village | Saasenheim pratique | Patrimoine | Tourisme | Calendrier | Archives éditorial | Copyright

 Copyright Site de Saasenheim 2008
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à [Webmaster].
Dernière mise à jour le : 28 février 2017.

Site hébergé par 1and1.fr