Blason de SaasenheimNovembre 2010Blason de la région Alsace


Accueil
Remonter

 

 

La force de l’unité.

Il en est de l’action publique comme de toute entreprise humaine : le temps qui passe est l’ennemi de nos meilleures résolutions. Ce qui, dans l’euphorie de la conception, apparaît lumineux et d’une évidence biblique, se révèle, au fur et à mesure de sa réalisation, beaucoup moins attractif. Les inévitables frottements du temps nous semblent dénaturer le projet initial, lui ôter la pureté de l’idée fondatrice.

C’est qu’il faut, pour passer de l’idée à la réalisation, réunir d’autres paramètres que la seule conception, aussi brillante soit-elle. Dès lors, de nombreux acteurs doivent intervenir, avec chacun son expertise, son expérience et son caractère. Il s’agit bien de fédérer des volontés différentes au service d’un projet unique, d’amener chacun à s’approprier ce projet pour en comprendre la finalité et y apporter sa pierre. Cet échange permanent est à la base même de notre engagement pour la communauté, il en fait la grandeur mais en constitue également la faiblesse car il repose sur l’intelligence de chacun, c'est-à-dire sur la capacité à comprendre les enjeux et sur la volonté de mettre tout son cœur à l’ouvrage pour faire aboutir le projet. Or cette volonté n’est pas donnée une fois pour toutes. Il peut y avoir des moments de doute, de fatigue, d’incompréhension et la tentation de renoncer devant l’ampleur de la tâche.

Seule la certitude d’appartenir à une communauté unie peut alors suppléer les ardeurs défaillantes. La main tendue du voisin nous aide à sortir de cette mauvaise passe et à aller de l’avant avec les autres là où seul, nous nous serions arrêté au bord du chemin. L’autre est bien la plus grande richesse que nous possédions, avec toutes ses différences et ses particularités.

Cette richesse, il faut la cultiver au quotidien car elle a besoin d’être nourrie avec abondance et régularité. C’est une affaire de cœur, donc il n’y a pas de recette miracle, juste une attention de tous les instants, une reconnaissance de ce que l’autre peut m’apporter et une présence au moment où il a besoin de moi. Les relations de voisinage sont au cœur de cette alchimie et c’est le challenge le plus exigeant qui s’offre à nous. Il est plus facile d’avoir des relations avec quelqu’un avec qui nous ne sommes pas en contact permanent qu’avec un voisin dont le pré carré recouvre forcément le nôtre par moment. Le mur très haut ou la haie de thuyas denses n’y changent rien. Nous avons tous l’ardente obligation de créer du lien social, de participer à la vie de la collectivité et cela commence par notre voisin.

Et il n’y a aucune exclusive… nous sommes tous sur le même bateau et quelque soit la place qu’on y occupe, les liens qui nous unissent aux autres ou nos problèmes du moment, notre destin est le même et seule l’unité d’action nous permettra de faire avancer l’ensemble. Tous différents mais riches de cette diversité et unis dans une même volonté de faire de Saasenheim le village du vivre heureux ensemble, nous pouvons être fiers de nos réalisations. Elles ne sont pas somptueuses mais ce sont les nôtres et chacun peut y retrouver une part de lui-même.

Merci pour votre engagement citoyen

Votre maire

Norbert Lombard

 

 


Accueil | Mairie | Jumelage | Plan du village | Associations | Vie du village | Saasenheim pratique | Patrimoine | Calendrier | Archives éditorial | Copyright

 Copyright Site de Saasenheim 2008
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à [Webmaster].
Dernière mise à jour le : 01 juin 2017.

Site hébergé par 1and1.fr